Three Billboards ,
film américain de Martin McDonagh , sorti en 2017

 

Dans la ville d'Ebbing, dans le Missouri, sept mois après le viol et le meurtre de sa fille, Mildred Hayes décide de réagir car la police n'a obtenu aucun résultat. Elle loue trois panneaux publicitaires pour la somme de 5 000 dollars par mois et fait inscrire : « RAPED WHILE DYING », « AND STILL NO ARRESTS » et « HOW COME, CHIEF WILLOUGHBY? » (« VIOLÉE PENDANT SON AGONIE », « TOUJOURS AUCUNE ARRESTATION » et « POURQUOI, CHEF WILLOUGHBY ? »).

Même si Willoughby éprouve de la sympathie pour Mildred, il juge que les affiches sont injustes parce que les indices sont inexistants. Il souffre par ailleurs d'un cancer en phase terminale et n'aimerait pas que toute cette histoire soit le dernier souvenir que l'on garde de lui. Pour sa part, Dixon , un policier fruste et raciste aux méthodes brutales, menace Red, le publicitaire qui a loué les panneaux à Mildred. Plus tard, il arrête Denise, amie de Mildred, pour possession de marijuana, dans le but d'intimider Mildred. Elle reçoit la visite de Charlie, son ex-mari violent et policier, qui l'accuse d'avoir provoqué la mort de leur fille.

À la clinique dentaire, Mildred blesse volontairement le dentiste du village, qui s'était opposé aux panneaux, après que ce dernier la pique pour l'anesthésier. À la suite de la plainte du dentiste, Willoughby amène Mildred au poste de police pour la questionner. Elle nie, affirmant que c'est sa parole contre celle du dentiste. Pendant qu'ils discutent, Willoughby, fait une hémorragie interne, tousse et éclabousse de sang le visage de Mildred. En observation médicale à l'hôpital, il passe outre la recommandation du médecin de continuer à se reposer et décide de passer une journée en compagnie de sa femme et de ses filles. Au terme de cette journée idyllique, il se suicide. Il laisse des messages écrits à sa femme, à Dixon et à Mildred. À cette dernière, il explique qu'elle n'est pas la raison de son suicide et qu'il a secrètement versé 5 000 dollars pour un mois supplémentaire de location des panneaux, anticipant d'autres problèmes qu'elle devra surmonter. Au magasin où Mildred travaille, un étranger la menace tout en laissant croire qu'il aurait violé sa fille. L'étranger quitte le magasin lorsque la femme de Willoughby se présente avec la lettre de son défunt mari à Mildred. Pour sa part, Dixon réagit violemment en apprenant la mort du chef de police : il se rend au bureau de Red, le frappe puis le défenestre. Abercrombie, futur chef de police, est témoin de la scène. Quelques minutes plus tard, Abercrombie annonce qu'il remplace Willoughby, à la stupéfaction de Dixon parce que le nouveau chef de police est noir. Abercrombie démet Dixon de ses fonctions.

Alors qu'elle rentre chez elle le soir, Mildred découvre les trois panneaux en feu. Malgré ses efforts, les affiches sont détruites. Le lendemain soir, Dixon se rend au poste de police pour y lire le message que Willoughby lui avait réservé. Mildred, qui se trouve dans les bureaux inoccupés de Red, appelle plusieurs fois au poste pour s'assurer qu'il est vide. Ensuite, elle lance des cocktails Molotov contre le bâtiment. Dixon, qui est en train d'écouter de la musique, n'entend pas le ronflement du feu. Lorsqu'une vitre explose, il se rend compte du danger et parvient à s'enfuir à travers les flammes avec le dossier de la fille de Mildred. Questionnée sur sa présence à proximité de l'incendie, le nain James sert d'alibi à Mildred pour la disculper de l'incendie. Entretemps, Dixon est admis à l'hôpital pour de graves brûlures. Il occupe la même chambre que Red, toujours en convalescence, se fait reconnaître et lui demande pardon.

Ayant obtenu congé de l'hôpital, Dixon se rend dans un bar où il apprend que son voisin de table a menacé Mildred et se vante d'avoir eu des gestes à caractère sexuel contre une jeune fille. Dixon note son numéro de plaque puis le provoque dans le but de lui soutirer de l'ADN en le griffant violemment au visage. Chez lui, il recueille des morceaux de peau sous ses ongles et le donne à la police comme preuve, ainsi que le numéro de la plaque de la voiture de son agresseur. Entretemps, Mildred se rend dans un restaurant où James l'a invitée à dîner ; son ex-mari Charlie se présente quelques instants plus tard avec sa jeune épouse. Mildred entre en conflit avec James, qui quitte le restaurant, puis se rend à la table de Charlie où elle lui dit de bien traiter sa femme, puis quitte le restaurant à son tour.

Plus tard, Abercrombie informe Dixon que l'ADN ne correspond pas à celui du violeur de la fille de Mildred, et que l'homme du bar se trouvait à l'extérieur du pays pour une mission secrète au moment du viol. Mildred et Dixon croient qu'il est coupable d'un viol et décident de se rendre chez lui avec une arme à feu. Pendant le voyage, Mildred confesse qu'elle a incendié le poste de police ; Dixon réplique qu'il le sait. Ignorant ce qui les attend, les deux s'entendent pour décider de ce qu'il feront une fois arrivés.

Martin McDonagh, pourtant peu familier de l’Amérique profonde, a pu crûment en décrire les individus, dans leur étrangeté, leur fragilité cachée. Les petites gens de toutes les petites villes ressemblent, mus par les mêmes faiblesses, poussés aux mêmes éclats. Le film est un subtil mélange de violence brute, l’agression du gay, la toux ensanglantée du flic moribond, et d’humour noir, celui de Mildred. Comme tous les autres pesonnages, Mildred nage dans l’ambiguïté. Elle est obstinée, courageuse, emportée, mais elle se révèle, aussi, égoïste, murée dans son chagrin au point d’ignorer celui des autres.

Distribution

  • Frances McDormand : Mildred Hayes
  • Woody Harrelson : le shérif Bill Willoughby
  • Sam Rockwell : l'agent Jason Dixon
  • John Hawkes : Charlie Hayes, l'ex-mari de Mildred
  • Peter Dinklage : James
  • Lucas Hedges : Robbie Hayes, le fils de Mildred

Fiche technique

  • Titre original : Three Billboards Outside Ebbing, Missouri
  • Titre français : Three Billboards : Les Panneaux de la vengeance
  • Réalisation et scénario: Martin McDonagh
  • Scénario : Martin McDonagh
  • Production : Martin McDonagh, Graham Broadbent, Peter Czernin
  • Photographie : Ben Davis
  • Montage : Jon Gregory
  • Musique : Carter Burwell
  • Société de production : Blueprint Pictures et Film4
  • Durée : 115 minutes
  • Dates de sortie : 4 septembre 2017 (Mostra de Venise 2017)
    • France : 17 janvier 2018
  • Récompense: Mostra de Venise 2017 , prix du meilleur scénario